Menu

Publié le 15 juillet 2020

Portrait #5 – Claude MC et Monsieur Propre

Parce que nous ne pouvons pas fêter ensemble les 25 ans d’Art Sonic cette année, nous souhaitions vous présenter l’organisation du festival à travers le portrait de différents acteurs. Embarquez dans les coulisses et rencontrez au fil des jours ces inconnus du grand public sans qui le festival ne serait rien !

 

Claude Chancerel – aka Claude MC – Responsable cuisine backstage

Christophe Germain – aka Monsieur Propre – Responsable cuisine VIP

 

Depuis quand es-tu bénévole et quelles sont tes missions sur le festival ?

Au début on était en pleine campagne, au pont de Saint Denis, ça a bien changé !

Claude : J’aurais fait ma 17 année consécutive de bénévolat cette année ! Avant j’étais commerçant à Briouze pendant 18 ans en tant qu’artisan charcutier traiteur. J’ai arrêté mon activité en 2003 et j’en ai profité pour démarrer mon bénévolat à Art Sonic. Au début on était en pleine campagne, au pont de Saint Denis, ça a bien changé ! J’étais aux entrées avec les 4 ou 5 premières années, après je suis passé en cuisine. Maintenant je suis responsable des cuisines backstage, je prépare à manger pour tous les équipes qui travaillent sur le festival (bénévoles, techniciens…).

Ça représente quand même plus de 3030 couverts en 2019, pas mal non ?!

Ça démarre vraiment la semaine du festival. Je prépare à manger dès le lundi pour l’équipe de montage (60 personnes), après le mardi se rajoutent les techniciens de scène (80/90 personnes) et puis 150 personnes le mercredi / jeudi midi. Après on attaque le week-end du festival avec des services de 600 couverts par soir, auxquels s’ajoutent 400 repas chaque midi. Ça représente quand même plus de 3030 couverts en 2019, pas mal non ?!

Monsieur Propre : Je suis arrivé dans l’équipe bénévole en 2003. Cette année là, je n’ai travaillé que le vendredi soir, ce fut une façon de prendre la température. Cela m’a plu et après 2 ou 3 ans en cuisine j’ai pris en charge le pôle restauration qu’Arnaud (Louveau, actuel président) voulait laisser.

D’année en année la restauration c’est beaucoup professionnalisée, tant en diversité culinaire qu’en matériel.

Depuis 4 ans je m’occupe du pole VIP même si je centralise en amont l’ensemble des commandes pour la restauration des artistes, des 500 bénévoles, des 2000 VIP et des 20000 festivaliers. Ça commence à faire du monde ! D’année en année la restauration c’est beaucoup professionnalisée, tant en diversité culinaire qu’en matériel, et notamment aussi avec les services vétérinaires avec qui l’on travaille tous les ans sans aucun problème. La semaine précédent le festival, je suis plus sur la préparation des repas bénévoles du matin au soir. Ça démarre même avec le montage de la cuisine le week end précédent. Les 2 jours du festival, je m’occupe essentiellement du carré VIP où nous gérons entièrement un service traiteur pour les accrédités. À partir du dimanche, on commence à ranger et en général le lundi soir, comme ça l’ensemble de la cuisine est prête à être remballée pour l’année d’après !

As tu un souvenir particulier, un concert, une anecdote sur le festival ?

Claude : Un concert ?! Je n’ai pas le temps pour ça !

Même si tous ce qui passe n’est pas dans ma bibliothèque musicale, ça me permet toujours de faire de belles découvertes.

Monsieur Propre : En général l’ensemble de la programmation me convient, même si tous ce qui passe n’est pas dans ma bibliothèque musicale, ça me permet toujours de faire de belles découvertes. De bonnes surprises, comme notamment pour les concerts de Joey Starr, du Bal des Enragés ou de Dyonisos où j’ai pris une bonne grosse claque. Mais il y a en a plein d’autres ! L’avantage avec mon poste c’est que l’on peut discuter plus facilement avec les artistes. Un groupe avec qui j’ai un peu sympathisé c’est l’Opium du peuple, on a même gardé de bonnes relations (d’ailleurs j’en profite pour lui dire qu’il y a longtemps qu’il m’a envoyé du pâté…) Pour nous le festival se termine le dimanche soir par une petite soirée entre bénévoles, une soirée en général mémorable ! Quoique…

 

V. Lefoyer / S. Dufresne


Since 1996

Pro - Presse - Partenaires - mentions légales - confidentialité - © La Confiserie