Menu

Publié le 20 juillet 2020

Portrait #8 – Marie et Charlie Charlot

Parce que nous ne pouvons pas fêter ensemble les 25 ans d’Art Sonic cette année, nous souhaitions vous présenter l’organisation du festival à travers le portrait de différents acteurs. Embarquez dans les coulisses et rencontrez au fil des jours ces inconnus du grand public sans qui le festival ne serait rien !

 

Marie Deparis Constantin – Responsable brigade verte

Charles Deparis – aka Charlie Charlot – Responsable accueil artiste

 

Depuis quand es-tu bénévole et quelles sont tes missions sur le festival ?

C’est ce lieu qui donne une ambiance, mi-champêtre, mi-fête entre potes dans le jardin, mi-camping sauvage.

Marie : Je suis devenue bénévole depuis les années 2000. J’ai commencé en backstage, restauration artistes, et très vite je suis entrée dans le conseil d’administration et je me suis occupée de la gestion des bénévoles, puis du VIP. J’ai dû faire 4/5 ans dans le bureau, et j’ai repris ensuite une simple place de bénévole, sur le camping. Depuis sa création, je fais partie de la brigade verte, chargée du tri des déchets sur le site. On améliore au fil des ans les dispositifs, et les moyens, les techniques, et on a de plus en plus de déchets triés et valorisés. Indispensable de faire toujours mieux maintenant !

Avec la brigade verte, on accueille les festivaliers le vendredi soir, et on sensibilise au nettoyage de son emplacement. On a la chance d’être en pleine nature, dans des champs et c’est un plus pour le festival. C’est ce lieu qui donne une ambiance, mi-champêtre, mi-fête entre potes dans le jardin, mi-camping sauvage. Et mine de rien, c’est une vraie gageure de pouvoir accueillir 21 000 personnes de cette façon-là !

Il ne reste pas une capsule, un mégot, un bout de papier sur les 15 hectares.

Tout au long du weekend, l’équipe passe récupérer le verre dans les allées, sur le bord de la route. Un plus pour la sécurité et la propreté du site. Et bien sûr, on reçoit les festivaliers avec leurs poubelles, pour trier, et faire en sorte que les déchets ne restent pas pendant 2 jours au pied des tentes. Un plus aussi pour profiter de son emplacement et de son samedi après-midi. Le dimanche, on monte au front : nettoyer tous les campings et parkings avant 17h ! On s’active pour vider les poubelles qui longent les allées, on invite les festivaliers à déposer leurs déchets sur les déchetteries, et à ne pas les laisser au milieu du champ. Et on fait la fameuse battue de 14h, pour qu’il ne reste pas une capsule, un mégot, un bout de papier sur les 15 hectares.

Je suis aussi la présentatrice du Kid Sonic : Deniro est le grand manitou de cet évènement familial, Cruchot, Vince, Seb, Fatou s’occupent de la logistique et la technique, moi je suis côté public, pour annoncer, présenter le groupe et animer la tombola des enfants. C’est un moment à part dans le festival, avec encore une belle découverte musicale à chaque fois, et une ambiance super sympa. Les gens du coin se retrouvent, avec les marmots. On croise les voisins, les copains et nos propres enfants, les bénévoles qui ont le temps de venir faire un tour, faire un bisou à leurs gosses qui sont là avec mamie et papy ! C’est encore la grande famille Art Sonic !

On a 20 ans, 35, 48 ou 75 ans, on est prof, assistante dentaire, paysan, infirmière, pompier, chef d’entreprise, responsable marketing, ouvrier, bref, on est surtout bénévoles Art Sonic, et on adore vivre ce weekend-là ensemble.

Ce que j’aime par dessus tout avec ce weekend de bénévolat, c’est le mélange des genres : un festival organisé uniquement par des bénévoles, un seul salarié à l’année, et des gens qui (re)viennent de partout pour filer un énorme coup de main : tous les âges, tous les milieux, toutes les régions ou presque, mais avec toujours un lien indéfectible à Briouze. On a 20 ans, 35, 48 ou 75 ans, on est prof, assistante dentaire, paysan, infirmière, pompier, chef(fe) d’entreprise, responsable marketing, ouvrier, bref, on est surtout bénévoles Art Sonic, et on adore vivre ce weekend-là ensemble.

Charles : La première année, j’ai payé mon entrée, et j’ai fini par faire cuire des saucisses ! Je suis bénévole officiel depuis Art Sonic #3. J’étais au parking au début, puis on a voulu structurer le camping, et à quelques uns, on s’est occupé de la signalétique. Depuis quelques années, je suis sur la régie accueil artistes / loges.  Mon engagement est, en premier lieu, lié à l’amitié que nous avons noué les uns les autres, au fil des années, et avec un certain état d’esprit. Ma passion pour le punk rock mélodique, et donc les concerts qui vont avec, le show de Mass Hysteria, en 2000, Art Sonic #5, restent comme indélébiles dans notre mémoire collective.

As tu un souvenir particulier, un concert, une anecdote sur le festival ?

On est hyper contents, fatigués, mais contents !

Marie : Croire que je vais accoucher le soir où Joey Starr passe à Briouze, car les balances ont dû un peu secouer le bébé ! Et me dire que ce ne serait pas vraiment cool de faire ça au papa…. Et finalement pouvoir assister au début du concert, mais juste au début ! Mais aussi voir le feu d’artifice des 10 ans derrière la scène, après Mass Hysteria, belle émotion !

Et se dire le dimanche soir qu’on a bien bossé, qu’on est hyper contents, fatigués, mais contents !  Voir les sourires des autres bénévoles, des copains, être heureux de se retrouver pour débriefer, refaire le monde, écouter de la bonne musique jusqu’à tard…

Les bruits de pas de Joey Starr dans la boue la fameuse année 2007. Il avait plu toute la semaine et le weekend.

Charles : Le moment fort pour moi, ce sont les bruits de pas de Joey Starr dans la boue, la fameuse année 2007. Il avait plu toute la semaine et tout le weekend. Avant de monter dans sa Benz, il fait demi-tour pour me serrer la main, et nous remercier tous de l’accueil que nous lui avions réservé. Je pense aussi au groupe IAM et sa gentillesse, ou aux groupes qui sympathisent sur les terrasses des loges. Sans oublier la loterie du dimanche soir qui illustre bien le lien et le socle de nos engagements.

 

Loewen


Since 1996

Pro - Presse - Partenaires - mentions légales - confidentialité - © La Confiserie